"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 13 septembre 2010

Elizabeth Bathory - Tome 1 : le temps de l'éveil


"1614, le royaume de Hongrie tombe peu à peu aux mains de l'Inquisition. La religion chrétienne, par la volonté du Pape Paul V, s'impose de plus en plus face aux croyances locales. Les sorcières, maîtresses des forces de la nature et gardiennes des mythes et du folklore, ont été forcées de se retirer dans la lugubre Forêt sans Soleil ; lieu où aucun être humain n'ose pénétrer.
Lors d'une calme nuit de pleine lune, un cri retentit dans les décombres du château de Cachtice, propriété de la défunte Elizabeth Báthory. Les incantations de magie noire de la sorcière Darvulia ont ramené à la vie la princesse maudite sous la forme d'une impitoyable vampire. Afin de combattre l'Inquisition et de rendre son pouvoir au folklore, la puissante sorcière demande à sa créature de devenir son arme majeure dans la guerre qui s'annonce. Alors que se tracent les contours de lendemains sanglants, Elizabeth apprend à utiliser ses nouvelles forces ; tandis que l'humain et la bête se battent en elle au gré des premiers combats et de ses premières victimes."
(quatrième de couverture, source: site de l'éditeur)

Pour leur seconde bande dessinée les éditions Juste pour lire choisissent de mettre en avant une approche originale du mythe de la comtesse. Alors que Jacques Sirgent part des sources historiques expliquant son procès, le scénariste Amaury Quétel prend le parti de débuter après la condamnation à l' emmurement de la comtesse.
Le récit commence par son réveil lorsqu'elle parvient à casser le dit mur. Elle est amnésique et va devoir comprendre, en même temps que le lecteur, non seulement qui elle est mais aussi pourquoi elle est revenue comme vampire. Car le scénariste ne se contente pas de repartir du mythe de la comtesse vu comme vampire mais lui crée aussi un nouveau départ. On apprendra en effet qu'elle est manipulée par la chef d'un petit groupe qui a décidé de l'utiliser comme objet de sa vengeance.

Comme pour Morts sûres ce premier opus, le récit étant pensé en 4 actes, est accompagné d'une bande originales composées par Hazem Hawash. On y retrouve une ambiance gothique aux sons de clavecins et de musiques atmosphériques. Vous allez devoir me croire sur paroles parce que je n'ai pas de lien à proposer pour écouter des extraits.

Même si l'illustration et les couleurs, contrastes trop sombres, de Lawrence Rasson ne sont pas à mon goût j'ai trouvé cette nouvelle approche très prometteuse et ai hâte de lire la suite!

Bande annonce

Présentation lors de la soirée "Vampires et littératures" au Bar La Cantada le 11 septembre 2010.







Lawrence Rasson, Amaury Quétel, Hazem Hawash, éditions Juste pour lire, août 2010.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour ,

C'est pour vous dire que les extraits des musiques sont disponibles à cette adresse http://www.myspace.com/hazemhawash

Cordialement ,

Hazem

Taly a dit…

Super!
Merci beaucoup!