"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

dimanche 29 septembre 2013

Je comprends aujourd'hui qu'il est impossible de ne pas rencontrer quelqu'un. Dès lors qu'on est là et qu'on respire, on rencontre le monde entier. Le fil invisible vous a lié à l'autre depuis l'instant de votre naissance. Pour le couper, il faut plus qu'une simple mort, et rien ne sert d'y être opposé.

La Cravate, Milena Michiko Flasar, Edition de l'Olivier. Traduit de l'allemand (Autriche) par Olivier Mannoni.

Aucun commentaire: