"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 8 septembre 2008

Crimes, poisons et sortilèges

Parmi les titres de la petite collection « historique », chez Complexe, L’Affaire des Poisons relatée par Arlette Lebigre, spécialiste de la justice sous l‘Ancien régime, est unique dans l’histoire du crime. Il s’agit bien comme le rapport Saint-Simon, d’une véritable mode de l’empoisonnement dans les années 1670-1680. Si la légende ne retient que les noms de la Voisin et de la Brinvilliers – qui n’en fait d’ailleurs pas partie ! – la réalité historique est tout autre : 319 personnes inculpées dont 194 seulement ont été appréhendés.

Divination, sorcellerie, alchimie, fausse monnaie, poison : tous les accusés ont suivi la même pente. C’est en suivant la piste d’une célèbre bande que La Reynie découvre cette importante affaire de poison qui touche aussi bien les faubourgs que la Cour

Des femmes mal-mariées, battues, laissées sans le sou ni maille par leur mari avinés du matin jusqu’au soir, quand ils n’ont pas engrossés leur servante commencent par des neuvaines pour finir par accommoder leur chemise avec de l’arsenic. Père ou mères qui tardent à mourir, femmes épousées pour leur fortune font les frais de la poudre de succession. De dépositions en « question » La Reynie découvre de bien plus sordides affaires, des faits particuliers, concernant de bien étranges rituels : messes à l’envers ou sur le ventre de femmes nues, consécrations d’enfants nouveau-nés ou prématurés à Satan, bains de sang, remontent jusqu’à l’ancienne favorite Madame de Montespan ou à sa dame d’honneur Des Œillets. Nous ne saurons rien du complot contre le roi lui-même faute de documents brûlés sur ordre de Louis XIV à la mort de La Reynie.

Bien étrange affaire en effet qui permet à Arlette Lebigre de revenir sur la confusion des mentalités de l’époque entre poison, dévotion et sortilèges…

Arlette Lebigre, L'Affaire des Poisons, Complexe, 2006, 173 p, 9,90 euros

2 commentaires:

Gilmoutsky a dit…

Bienvenue et merci pour cette première contribution.

Taly a dit…

Bienvenue!
Très bon article!

Comme livre sympa sur le sujet y'a aussi:
Pouvoir et poison - Histoire d'un crime politique de l'Antiquité à nos jours, chez Seuil.
Le crime de poison au Moyen Age, chez PUF, 2003.
Le couteau et le poison - l'assassinat politique en Europe (1400-1800), chez Fayard, 1998.

Tu les connais???