"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

jeudi 17 mai 2012

Les Faucheurs sont les anges, des zombies chez Bragelonne !

Pour mon grand retour sur ce blog, forcément avoir sa propre librairie n'aide pas en terme de temps à penser à poster ici mes chroniques, voici une histoire de Zombies... chez Bragelonne !


Présentation de l'éditeur:

"Temple n’a aucun souvenir du monde avant la chute. Du monde avant les zombies, avant les camps de survivants, avant les plaines de suie où tombent les vivants et se lèvent les morts.

Temple a quinze ans, mais le temps de l’innocence est depuis longtemps révolu. Seule face à la nature, à ses miracles et à sa sauvagerie, elle est pourtant décidée à profiter de ce que la vie peut encore lui offrir, et à découvrir ce que dissimule l’horizon.

Et derrière cette adolescente au cœur simple et dur, habitée par le désir d’être juste, se profile l’ombre de l’homme qui a juré de la tuer"

 Mon avis:

Temple, l'héroïne du roman, n'a aucun souvenir du monde terrifiant avant les zombies et les camps de survivants mais ça tombe bien car en fait on s'en fiche tellement le manque de background et l'action décrite au quotidien apportent à la caractérisation des personnages.

Loin de décrire une héroïne isolée l'auteure apporte une attention bien particulière à décrire les interactions entre les différents personnages du groupe de survivants dont elle fait partie.

L'utilisation de façon alternée des focalisation omnisciente (point de vue objectif et donc sans affects) et interne (sensations et sentiments des différents personnages ) ainsi que l'absence de marqueurs énonciatifs pour les dialogues émerge le lecteur dans l'action.

Les zombies ne sont ici relayés qu'au rôle de décor mais révélateur de l'évolution psychologique de chacun.
Ce qui n'exclue pas quelques bonnes scènes d'attaques et de massacres dans les règles (mais jamais gratuite car elles permettent de mettre en lumières les réactions de chacun, de leur méthodes pour soigner leurs blessures ou fuir).

En conclusion: il s'agit d'un roman sur la psyché humaine qui décrit comment une situation extrême peut-être usante sur le long ou moyen terme.


Alden Bell, éditions Bragelonne, mai 2012.

2 commentaires:

Gilmoutsky a dit…

ça fait tellement que j'étais tout seul là-dessus que j'ai l'impression d'avoir été piraté

Taly a dit…

et moi qui pensais te faire plaisir^^