"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

jeudi 17 juin 2010

Shimada Yôshichi - Une sacrée mamie

Un manga de plus qui me plait ! J'ai même envie de dire LE MANGA, mon coup de coeur mangas de ces derniers mois.

L'histoire se situe au Japon dans les années 1950/1960. Une femme vit seule avec ses deux enfants, leur père étant mort durant la seconde guerre mondiale. La mère des deux garçons travaille dur. Elle et ne compte pas ses heures et n'est donc pas souvent à la maison pour garder les enfants. Rapidement elle se rend à l'évidence, sa soeur Kisako ne pourra pas garder son benjamin toutes les semaines.
Elle décide donc de l'envoyer vivre chez sa mère, à Saga, un village situé en pleine campagne à 300km d'Hiroshima.

Pour Akihiro, Osano Tokunaga (sa grand-mère) lui semble tout d'abord être une vieille sorcière. Mais très vite il va découvrir qu'elle n'est pas repair bicycle man, mais une sacrée mamie.

Osano est très très pauvre, elle ne possède presque rien : une vieille masure et un bout de jardin qui donne sur une rivière. Mais elle a de l'expérience. Chez eux, on est pauvre depuis des générations ! Et c'est une fierté !
Dans un premier temps, cette vie frugale démoralise Akihiro. Mais grâce à l'ingénieuse façon qu'à sa grand-mère de présenter les choses, Akihiro va non seulement accepter leur pauvreté, mais va aussi en faire sa force ! L'optimisme de sa grand-mère est contagieux, imperceptiblement Akihiro grandit physiquement mais surtout psychologiquement. D'enfant capricieux, il devient responsable.

L'histoire est autobiographique mais adaptée, l'auteur le précise. Le récit est une succession d'anecdotes à la fois drôles, poignantes et intelligentes ! On suit la vie quotidienne des habitants de Saga. Par la même occasion, on apprend comment vivaient les gens ordinaires au Japon à cette époque. On découvre la culture japonaise traditionnelle, certains métiers, leurs loisirs, leur cuisine...

Une sacrée mamie est donc un manga d'initiation très réaliste, et donc d'autant plus attachant ! Ha que j'aimerais que Super-Nanny soit remplacée par Osano Tokunaga. Ça leur ferait drôle aux petits ....... de sauter des repas !

Cette série est aussi un hommage à la grand-mère de l'auteur, qui a été pour lui cette Sacrée Mamie.

Un manga à lire absolument !!!

Thématiques : pauvreté, japon, philosophie, éducation

Une sacrée mamie - Shimada Yôshichi et Ishikawa Saburo - Delcourt - 2009 - 6 vol. parus à ce jour - 7.50€

3 commentaires:

MV a dit…

je me le commande! ><

Filisimao a dit…

Tu me diras ce que tu en penses.
PS : joli avatar ;)

MV a dit…

ça y est! je l'ai reçu à la librairie et je l'ai lu dans un café pendant ma pause déjeuner.. j'ai ris plusieurs fois à voix haute (je suis pas une lectrice très discrete :<)!
L'histoire du manga est très tendre, je le conseillerai en magasin :)