"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 25 mai 2009

Bullet In The Head: Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks

Vu le nombre important de contributeurs intéressés par le sujet, il est étonnant d'avoir attendu mai pour voir un article sur ce Guide de survie en territoire zombie. La raison en est peut-être parce qu'on a jamais lu un truc de ce genre. Publié en 2003 aux États-Unis, Calmann-Lévy profite d'une infection française plus tardive en publiant deux livres du même auteur sur le même sujet (le deuxième étant World War Z, publié en 2006 outre-Atlantique).

Max Brooks, pour l'anecdote, se trouve être le fils du dingue parodieur Mel Brooks (La Folle histoire de l'espace, Sacré Robin des Bois etc.) et est passé (2001-2003) par la case Saturday Night Live, émission d'humour culte là-bas, sans équivalent en France (y'en a qu'on essayé...). Il n'est pas alors étonnant de voir débarquer un délire qu'est ce Guide de survie. Ce type est cinglé. Rédiger 300 pages après s'être documenté sur des choses aussi improbables que la stratégie militaire, la cartographie ou le maniement des différentes armes (susceptibles d'être utilisées pour se débarrasser d'un zombie un peu trop pot de colle) et tenir son rôle jusqu'au bout (il ne dira à aucun moment: "hey les gars, les zombies ça n'existent pas, vous le savez bien", même si on peut s'amuser à chercher de possibles ironies au coin d'une phrase) est un exercice de style que peu peuvent se targuer d'accomplir.

Être aussi exhaustif relève de l'obsession: description du zombie et de ses attitudes, comment sont-ils devenus ainsi (chose rarement expliquée dans les films références et qui n'a pas vraiment à l'être), les meilleures façons (pour le lecteur) de se défendre en cas de fuite ou de partir à la chasse au zombie (à l'appui, revue des moyens de transports et armes, dont la tronçonneuse, pas vraiment conseillée...) à l'appui, les différents degrés (en 4 niveaux) d'invasion etc. La partie finale est une suite d'exemples d'invasions zombies à travers l'Histoire, autant de scénarios pour de futurs films.

Bien que la forme d'un tel livre peut être vite rébarbative, je me suis plutôt amusé à détecter certaines contradictions visant pourtant des détails vus dans des films références: l'usage d'outil par un zombie pour fracturer une porte, impossible pour Max Brooks est pourtant présent dans le film manifeste de Romero Night of the Living Dead, ainsi que la possibilité d'imiter un zombie pour passer inaperçu dans Shaun of the Dead. Mais l'auteur a probablement prévu la controverse et je ne vous dirai pas de quelle façon il contrecarre tout argument.

Au final, une curiosité à conseiller aux mordus (ah bien sûr!) du genre, agréable à lire et dont le principal intérêt est l'aspect uchronique. Entrez dans le jeu de Max Brooks et laissez vous convaincre que les zombies sont une réalité prête à vous tomber dessus. Je suppose, je ne l'ai pas encore lu, que World War Z, adoptant des types peu traditionnels de narration, sera plus apte à satisfaire ceux d'entre vous qui préfèrent les histoires aux exercices de style.

Guide de survie en territoire zombie, Max Brooks, Calmann-Lévy, 17€. Traduit de l'américain par Patrick Imbert.

4 commentaires:

Susan Calvin a dit…

Je ne l'aurais pas mieux critiqué :) merci Gilmout!
Pour la peine je copie-colle ce que j'ai dis de World War Z sur le site de Babelio:

Eh bien moi j'ai adoré cet hommage aux films de Romero. L'idée de présenter un roman non linéaire, basé sur des témoignages, a permis à Brooks d'explorer tous les aspects psychologiques du genre "Survival".

L'idée pour lui était moins d'en faire un livre d'horreur qu'une expérience de bout-en-bout de ce qu'aurait pu être une menace à l'échelle planétaire et de ce que l'homme aurait pu en faire. Aucun pays ne sort vainqueur, aucune gloire tirée de la victoire à cause des sacrifices qu'elle aura exigé.

Pour aller plus loin, découvrez le superbe et documenté guide du genre "zombiesque" aux Moutons Electriques.
Au delà du thème, c'est son apparition dans un contexte social bien particulier (dans les champs de coton en Haïti) et son évolution à travers les décennies qui permet de comprendre toutes les peurs ancestrales qu'il véhicule.

autre lecture sur le genre en question: la BD Walking Dead chez Delcourt - Kirkman et Adlard (on en est au 8ème tome en France, ça s'essouffle un peu, mais ici encore, c'est la psychologie des personnages dans cet environnement apocalyptique qui prédomine, et non l'aspect horrifique - caution, il y a quand même pas mal de scènes violentes, voire gores)

Filisimao a dit…

Si vous aimez les zombies, je vous propose un petit jeu (très addictif et assez marrant) qui se nomme "Hordes".

C'est un mmorpg de "survival horror" en français.

Je vous résume à la hache le principe :

Vous faites partie d'une ville de 40 citoyens, et oeuvrez chaque jour pour améliorer les défenses de celle ci en vue de l'attaque du soir.

Tous les jours les zombies attaquent à minuit !

Le but du jeu : survivre le plus de jours possible.

Le record est actuellement de 38 jours.

Il y a pleins de choses à faire, expéditions dans le désert pour trouver des ressources etc...

L'univers est en gros celui de Mad Max mais avec des zombies en plus !

Si vous aimez les petits jeux dits de browser (rien à installer), je vous recommande vivement celui là, développé par Motion Twin, studio Bordelais de renom, ils fourmillent d'idées ;)

Gilmoutsky, si tu ne le connais pas déjà, test ce jeu ! Tu vas pouvoir tester dans la pratique les enseignements de ton guide de survie ^^

(Le jeu est assez fouillé, c'est de la stratégie pure, il faut un petit temps pour comprendre comment ça marche, mais une fois qu'on est dedans, on ne le lâche plus !)

Filisimao a dit…

Le lien quand même :

http://www.hordes.fr/

Abraham K a dit…

Je collecte avec plaisir cette idée lecture initiale (si en plus c'est ce Brooks là !) et les compléments... et en rajoute : Politique des Zombies - L'Amérique selon George A. Romero, s/dir de JB Thoret, Editons Ellipse, 2007.
Pour en savoir plus par exemple sur cette potentielle incohérence, à savoir : un zombie peut-il oui ou non manier une arme ou un outil ? abyssale question...