"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 27 avril 2009

I'm not a loser : Déviations d’Aaron Cometbus

Il souffle sur les 134 pages de ce recueil publié par Corde Raide Editions une douce brise libertaire.

Aaron Cometbus (du nom du fanzine au ton si singulier qu’il publie depuis 1981), ce type sans le sou qui aime les départs, les mariages, les enterrements, les ruptures, et dire au revoir de manière générale nous invite, d’un coté comme de l’autre de l’Atlantique, dans un vagabondage urbain émaillé de rencontres et d’anecdotes cocasses.

Entre promiscuité des colocations et précarité des squats, amitiés tenaces mais envahissantes et recherches plus ou moins fructueuses de l’âme sœur ou du café où le café justement est le moins cher, il nous délivre un petit précis de philosophie punk, mélancolique et lumineux.

32 courtes chroniques poétiques du quotidien que je conseille vivement, que l’on soit familier ou pas avec cette « sous-culture » beaucoup plus riche que ne le laissent penser les habituels clichés. Qu’est-ce qu’un punk au fond ? En lisant Déviations vous vous direz peut-être : un type un peu plus libre et plus sensible que la moyenne !

Ce recueil bénéficie d’une diffusion relativement confidentielle. Vous aurez donc plus de chance de vous le procurer par correspondance directement auprès de Corde Raide ou chez les disquaires dont la liste figure sur le page de ce petit éditeur marseillais :
http://www.myspace.com/corderaideeditions

Déviations, Aaron Cometbus, Corde Raide, 7€. Traduit de l’américain par Yves Prigent et Juan Vargas

2 commentaires:

Susan Calvin a dit…

je le tente, pourquoi pas! je te dirai ce que j'en pense après lecture (dès que je l'ai :< :>)

Abraham K a dit…

Merci de ce témoignage de confiance. Espérons que cela soit fructueux. Hâte de lire ton avis en tout cas...