"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

mercredi 5 novembre 2008

Waiting for the man, Histoire des drogues et de la pop music

Résultat de plusieurs années d'études et de recherches cet ouvrage décrit les relations entre drogues et musique.
L'auteur commence son enquête lors de la Prohibition en expliquant le rôle culturel du jazz ainsi que les vertus "créatives" que certains tirent de ces substances et quel intérêt tire la police de laisser ces drogues circuler. Puis les lois répressives irréalistes et les scandales liés aux révélations les plus farfelues. Et enfin comment la déferlante Rock and Roll a révolutionné la perception de ces substances.

A travers une multiplicité d'exemples qui raviront les fans de jazz, le but de cette enquête est de comprendre la manipulation de l'image du "junkie" dans l'évolution de la culture jazz à la culture Rock and Roll et la folie répréssive.

(Le titre de l'ouvrage est tiré d'une chanson du Velvet Underground sur l'héroïne).

Harry Shapiro, Camion Blanc, 2008.

4 commentaires:

Gilmoutsky a dit…

Toute la partie sur le jazz m'intéresse au plus haut point...

Taly a dit…

Et elle est très très détaillée ! Je savais bien que ça vous parlerait à toi et Étienne!

Gilmoutsky a dit…

Je veux bien te croire mais je doute qu'il soit fait allusion à la reprise d'Overkill de Motörhead qu'ont fait sous emprise de la drogue Richard Clayderman (piano) et Christian Morin (clarinette). Cherche pas, l'affaire a été étouffée en haut lieu...

Samuel a dit…

Ah oui il doit être intéressant à lire !! très bon article déjà !!