"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

vendredi 26 septembre 2008

Ma vie de Zombie

Voilà notre homme: gardien de Saint-Antoine, il protège les tombes des intrus, mais aussi les hommes des occupants de ces dernières!

Un one-shot très réussi, apocalyptique à taille humaine, voire intimiste.

J'aime bien la maison Ankama pour deux choses: l'édition de Maliki (ouay, j'aime les chats!) et sa volonté de sortir de son image commerciale (Dofus&co) pour dénicher des auteurs qui décoiffent.. avec son label "araignée": "une gamme d’œuvres sans compromis, des univers du quotidien d’où surgit le surnaturel, le plus surprenant du bouillonnement créatif du genre fantastique, des œuvres délicates destinées un public de bédéphiles, mais accessibles à tous."

10 commentaires:

Gilmoutsky a dit…

Il est sorti quand? Je l'ai pas vu passer (j'aime bien cette expression du jargon libraire "oouais je l'ai pas vu passer, c'est chez qui? ah Volumen"). Je vais y jeter un coup d'oeil.

Susan Calvin a dit…

sorti le 18 septembre m'sieur :D

Anonyme a dit…

Je l'ai lus et il est bien sympas. Mais malheureusement très court. Les dessins sont sympas, mais pas assez fouillé. Les perso s ont des histoire mais pas assez développé.

Le faire en deux volume aurait était plus judicieux je pense.

Bref il est bon, mais ne nécessite pas forcement d'être relus a plusieurs reprise.

Gilmoutsky a dit…

Merci Anonyme pour votre contribution. On espère vous revoir pointer le bout du nez un de ces jours.

Susan Calvin a dit…

il est vrai qu'en deux volumes le livre aurait gagné en profondeur. Après, l'intérêt et le pari réussi de ce one shot, c'est d'avoir donné forme à un scénar où l'on ne s'ennuie pas. On a une idée du caractère des personnages (gagnant certes à être développé) mais comme un bon vieux Romero, on est pas la pour le fin du fin, on est la pour LA fin ^^ ..

Dudo a dit…

Hello!
Merci pour vos retours sur cette chtite BD! Ca fait toujours plaisir de voir qu'elle provoque des réactions. :)
Vous n'êtes pas les premiers à dire que l'histoire est courte. Je suis un scénariste qui a horreur du superflu en BD. J'aime quand un scénario est mené tambour battant, du début à la fin... et je compte aussi beaucoup sur l'imagination du lecteur pour se fabriquer lui-même les parties de l'histoire qui lui font défaut. Là où je vous trouve un peu dur, c'est sur le caractère des personnages : MVDZ ne comporte que 2 personnages principaux, volontairement pour leur laisser la place de s'exprimer. La décrépitude de Léon est au centre de tout, d'ailleurs Léon est présent dans toutes les scènes sauf une. La voix off permet d'entrer dans sa tête, de voler ses pensées... je pense qu'en cela, son caractère est plutôt bien développé. :) Vous avez naturellement le droit de ne pas être de cet avis! :D

heureux que vous ayez pris le temps de lire la bête! :)

Dudo, aka Sébastien, scénariste de MVDZ

Susan Calvin a dit…

Merci de l'intervention m'sieur le scénariste!
Moi je n'ai qu'une chose à critiquer: pourquoiii le chat? T.T

En espérant bientôt lire de tes histoires (on sent les influences et ça j'aime :p)

Gilmoutsky a dit…

Merci Dudo, c'est très enrichissant d'avoir un commentaire de la part du scénariste himself.

Dudo a dit…

Susan > le chat est une sorte d'alter ego pour Léon. Son confident, mais aussi son "second lui". Au passage, il est un excellent prétexte à des dialogues explicatifs qui seraient lourds en texte off. La présence du chat est indispensable à MVDZ, toutes les scènes avec lui ont une valeur, un poids particulier... j'ai bien dit TOUTES les scènes. ;) ;)

Gilmoutsky > tout le plaisir est pour moi! Merci à vous tous de discuter autour de MVDZ. :)

Dudo

Susan Calvin a dit…

c'est vrai que vu sous cet angle... j'vais le refeuilleter un coup tiens!