"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 7 septembre 2015

Chief Reynolds/L'Inspecteur Reynolds - 1ère Partie (Tomes 1-5)

Tome 1 - The Secret of Terror Castle/Au Rendez-vous des Revenants:
Tome 2 - The Mystery of the Stuttering Parrot/Le Perroquet qui bégayait:
Tome 3 - The Mystery of the Whispering Mummy/La Momie qui chuchotait:

Ce personnage n'est pas encore créé dans les trois premières aventures.

Tome 4 - The Mystery of the Green Ghost/Le Chinois qui verdissait:
 
L'Inspecteur Reynolds apparaît pour la première fois dans le chapitre 3 de The Mystery of the Green Ghost/Le Chinois qui verdissait:

"Just outside the gate a black sedan was waiting. Police Chief Reynolds, a bulky man with balding hair, was at the wheel. His mouth and chin were set grimly."

"[...] La grosse voiture noire et blanche stationnait devant la grille. L'inspecteur Reynolds, un gros homme en passe de devenir chauve, était au volant. Il ne paraissait pas précisément d'humeur réjouie."

  On apprend dans le dialogue qui suit, de la bouche du père de Bob, avec qui il semble familier, qu'il se prénomme Sam, diminutif de Samuel (voir l'attestation plus bas).

  La scène clôturant ce même chapitre est illustrée trois fois, en trois instants (qui seront précisés entre parenthèses), deux fois pas Jacques Poirier et une fois par Harry Kane:

Jacques Poirier, 1968.
"Pete and Bob and Jupiter were almost hopping with suppressed excitement as the two policemen came up the stairs, one carrying an axe and the other a crowbar.
  "All right, men, get an opening in that wall," Chief Reynolds said. To Mr. Carlson he added, "I'm sure that's what you want, isn't it?"
  "Of course, Chief," the man from San Francisco told him. "After all, the house is coming down anyway."
  The two policemen attacked the wall with vigour. Soon they had a hole in it. It was plain that beyond it lay a sizeable space, now quite dark. When the hole was big enough for a man to get through, Chief Reynolds approached it and flashed a beam of light inside.
  "Good grief!" he said, and climbed through the opening into the secret room. Hastily Mr. Carlson and Bob's father followed him, and the boys could hear their exclamations of excitement and consternation from within.
Jacques Poirier, 1968.
  Quietly Jupiter slipped through the hole, too, and after him Pete and Bob. They were in a small room, about six by eight. A little daylight came through a crack in the outside wall that the demolishers must have pulled loose.
  It was no wonder the men were excited.
  There was nothing in the room but a coffin."

  "A ce moment, deux policiers arrivèrent, portant l'un une hache, l'autre un pic. Les garçons pouvaient à peine contenir leur excitation. 
  "Allez, les gars, défoncez-moi ça, commanda Reynolds. C'est bien ce que vous voulez, monsieur Carlson?
  -Mais certainement, répondit l'homme de San Francisco. De tout
façon, la bâtisse est vouée à la démolition."
Harry Kane, 1965.
  Vigoureusement, les agents de police attaquèrent le mur. Ils y eurent bientôt pratiqué une ouverture. De toute évidence, un espace considérable mais totalement obscur se trouvait derrière la paroi. Lorsque le trou fut suffisant pour laisser passer un homme, l'inspecteur Reynolds s'en approcha, et l'éclaira avec une torche électrique.
  "Saperlipopette!" s'écria-t-il. 
  Il s'empressa de se faufiler à l'intérieur, suivi de M. Carlson, puis de M. Andy et des trois garçons.
  Tout le monde se trouva ainsi dans une petite pièce, de quelques deux mètres sur trois. Un mince filait de lumière tombait d'une crevasse ouverte sans doute par les démolisseurs.
  Au milieu de la pièce, sur deux tréteaux de bois poli, reposait un magnifique cercueil de bois sculpté." 

On peut supposer que dans la première illustration (avant d'enter dans la pièce cachée) de Poirier, d'après le texte, Reynolds est le personnage avec les mains dans les poches. Pourtant, il est décrit comme "un gros homme en passe de devenir chauve", donc Jacques Poirier soit n'a pas voulu se caler au texte soit c'est Bill Andrews/Andy, le père de Bob qu'il a voulu figurer là (ce ne peut être Harold Carlson, car il est dessiné ultérieurement avec des lunettes). C'est aussi flou pour les deux suivantes. En fait, elles illustrent la suite de l'extrait que j'ai préféré réduire, cependant pour les besoin de ce petit article annexe et pour identifier les personnages, il est nécessaire que j'en cite un petit bout de plus:

  "Yes," agreed Harold Carlson. "But look at this! This is something I'm going to have to take charge of, Chief, for the family."
  He reached into the coffin. What he did the boys couldn't see because the bodies of the men blocked their view. But a moment later Mr.Carlson held up a long string of round objects which were a curious dull grey colour in the beam of the chief's torch.

  "C'est elle sans aucun doute, dit M. Carlson. Mais voyez: voici quelque chose dont il faut que je prenne possession au nom de la famille."
 Il plongea la main dans le cercueil. Les garçons ne purent voir ce qu'il y faisait, car les adultes leur bouchaient la vue, mais un instant plus tard, un long collier de perles grises, à l'étrange éclat mat, se déroula sous leurs yeux."

-Sur la seconde illustration de Poirier (découverte du cercueil et du squelette), on ne voit pas tous les visages des personnages à cause du point de vue en hauteur. Mais l'un des personnages semble être atteint de calvitie et tient une lampe, il s'agit donc probablement de l'inspecteur Reynolds selon l'illustrateur français.
-Celui qui tient son chapeau et semble se gratter la tête doit être Carlson et le troisième adulte autour du cercueil (chapeau à la main) doit être le père de Bob, ce que l'on déduit de la présence de deux des jeunes détectives, dont Bob. Poirier ne figure pas Hannibal qui pourtant est présent selon le texte.
-Autre contradiction, les garçons sont dessinés "aux premières loges" alors que "les adultes [sont censés leur boucher] la vue" dans le texte, détail pris en compte par Kane.
-Une autre différence, commune à Poirier et Kane est la présence supplémentaire d'un agent de police non précisé dans le texte qui tient une lampe, peut-être un de ceux qui ont creusé le trou (qui a une forme familière selon Poirier...) dans le mur pour accéder à la pièce secrète.
-Dans l'illustration de Kane (découverte des perles), Carlson est clairement selon qui tient les perles et l'inspecteur est clairement le personnage en face de lui. Contrairement au texte, ce n 'est pas l'inspecteur qui pointe sa lampe sur les perles, mais l'agent que le texte ne mentionne pas (dans l'illustration de Poirier, il semble éclairer la pièce dans son ensemble.)

  En finissant, cette comparaison texte/illustration, je me rends compte au final, que l'on a aucune image précise de ce à quoi ressemble l'inspecteur Reynolds. Peut-être à l'avenir, c'est bien pour ça que ceci n'est qu'une première partie.

Au Chapitre 18 du même roman, Samuel Reynolds rend visite aux trois détectives avec un objectif précis:  

 "Eventually The Three Investigators returned to Rocky Beach. Soon after they arrived, Police Chief Reynolds took the trouble to see the boys personally and praise them for exposing the green ghost hoax.
  "I can't tell you how glad I am to know I wasn't seeing things," he admitted. "Any time I can give you boys a hand, call on me. Just to show you I mean it, here's a little something that might come in handy."
  He handed each of them a small green card. Each card said:

This certifies that the bearer is a Volunteer Junior Assistant Deputy co-operating with the police   force of Rocky Beach. Any assistance given him will be appreciated.
                                                         (Signed) Samuel Reynolds, Chief of Police.

  "Gosh!" Bob and Pete said. Jupiter turned pink with pleasure.
  "Might come in handy some time," the chief said. "Anyway, it'll show my men you aren't just snoopy kids if you start doing something they think looks suspicious."
  He left with their thanks ringing in his ears."

  "Peu après leur retour à Rocky, les Trois jeunes détectives furent convoqués au commissariat de police, oùl'inspecteut Reynolds tint à les recevoir en personne pour les féliciter de leur intervention dans l'affaire du fantôme.
  "Mes jeunes amis, leur dit-il, vous m'avez tiré une épine du pied. Je vous en serai toujours reconnaissant, et si je peux jamais vous rendre service, comptez sur moi! Pour vous prouver que je vous fais là une proposition sérieuse, prenez ceci qui pourra vous servir un jour."
  Il tendit à chacun une carte de couleur verte libellée en ces termes:

 ATTESTATION 

  Je soussigné, Samuel Reynolds, inspecteur de police, atteste par les présentes que le porteur est un auxiliaire volontaire de la police municipale de Rocky. Il est demandé à toutes les autorités de lui porter aide et assistance.
SIGNE: SAMUEL REYNOLDS,
inspecteur de police.

  "Mazette!" s'écrièrent Bob et Peter d'une seule voix.
  Hannibal rougit de plaisir.
  "Comme ça, reprit Reynolds, si jamais mes hommes vous prennent à fouiner quelque part, ils sauront que vous le faites pour la bonne cause. Pas vrai?"

Tome 5 - The Mystery of the Vanishing Treasure/L'Arc-en-Ciel a pris la fuite:

  En (re)lisant ceci, ce détail m'est revenu en mémoire. Je ne peux dire avec certitude si Hannibal & Co. auront l'opportunité de s'en servir dans les épisodes suivants. Je peux d'ors et déjà vous dire que ce n'est pas le cas pour le cinquième tome de la série, The Mystery of the Vanishing Treasure/L'Arc-en-Ciel a pris la fuite.

  L'inspecteur y fait cependant une petite apparition au Chapitre 17. La scène n'est pas illustrée, mais je trouve intéressant de citer l'extrait ci-dessous, car sa traduction est intéressante:

"[...] Somewhere a whistle blew loudly. An instant later, half a dozen large figures raced through the main gate and threw themselves on the midgets. The little men twisted ans squealed, but they were no match for the policemen and Mr. Saito Togati, who had been waiting outside.
  [...] Mr. Togati and his son bowed low and then left, taking the Golden Belt with them. Chief of police Reynolds stayed a few minutes more, asking Jupiter questions."

  "Un sifflement perçant retentit. Une demi-douzaine de silhouettes bondirent hors de leurs cachettes et se ruèrent sur les nains. Ceux-ci eurent beau crier, ils ne réussirent pas à échapper aux policiers; conduits par M. Saito Togati, l'inspecteur Reynolds et quatre de ses hommes étaient déjà en train de leur passer les menottes.
  [...] M. Togati et son fils saluèrent très bas, et, après force courbettes, se retirèrent en emportant la précieuse ceinture Arc-en-ciel.
  L'inspecteur Reynolds posa encore quelques questions à Hannibal, puis il s'en alla à son tour, emmenant ses hommes et ses petits prisonniers."

  Vous remarquerez que dans le texte français, la présence de l'inspecteur est mentionnée plus tôt (je précise que j'ai coupé plusieurs paragraphes) et qu'il y a de flagrants ajouts de la part de Bellini/Volkoff. Mais cela ne nuit en rien l'histoire, j'ai juste trouvé amusant de les pointer.

The Mystery of the Green Ghost/Le Chinois qui verdissait & The Mystery of the Vanishing Treasure/L'Arc-en-Ciel a pris la fuite, Robert Arthur. Traduction de l'américain par Tatianna Bellini/Vladimir Volkoff .

Aucun commentaire: