"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 20 juillet 2009

L'Allégresse des rats

Dans un futur proche teinté de désespoir les vieillards sont ramassés puis "piqués" afin que les jeunes n'ai pas à assumer leur dépendance. On suit deux employés de la brigade spéciale dévouée à ce bas œuvre dans une ville déshumanisée et en pleine déliquescence. En plein monde désespéré à la Ballard nos héros errent dans la ville tortueuse et miséreuse au volant de leur fourgon mortuaire. Clovis a une femme qu'il est bien content de voir assassinée afin de récupérer pour lui seul le lit conjugal. Mais même dans ce monde sans horizon plus heureux une étincelle d'espoir peut apparaître sans que l'on ne s'y attende!

Malgré la description peu enviable de ce décor Marie-Agnès Michel parvient à ramener de l'espoir dans les simples taudis clandestins par la simple présence des femmes, sûrement pas ni les plus belles ni les plus intelligentes, dont les ondulations corporelles sont comparées à celles des rats(!) qui apportent espoir de rédemption et échappatoire à la solitude dans ce monde au système grippé depuis bien longtemps! Une vraie leçon d'humanité malgré les engueulades viriles et les errances nocturnes!

Premières pages sur le site de l'éditeur.

Marie-Agnès Michel, éditions La Dernière goutte, janvier 2008, toujours disponible.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Quand les jeunes maitriseront l'orthographe, ils pourront piquer les vieux...En attendant, ils devraient s'estimer heureux d'avoir encore quelques vieux pour corriger leurs fautes !

"les vieillards sont ramassés puis piquer "

Susan Calvin a dit…

et encore il y en avait d'autres :) merci pour le commentaire, le reste est corrigé

Gilmoutsky a dit…

Thank you Mask Man! We are not worthy! Notre blog ne sera plus jamais le même grâce à votre intervention providentielle.

Ford a dit…

Est-ce que je peux employer "Mask Man" pour mon prochain roman ?

Gilmoutsky a dit…

Bien sûr, probablement. L'expression n'est évidemment pas de moi et Google pourra certainement te dire d'où ça vient.

Taly a dit…

Merci pour les remarques. Malgré le coup à mon égo merci de m'aider à me perfectionner jour après jour!
Promis j'arrête de chroniquer à 3h du matin ;)