"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 29 juin 2009

L'étrange histoire de Nobody Owens

L'univers à la fois mirifique et terrifiant qui entoure la Mort, peuplé de fantômes, mais aussi de goules, de chiens métamorphes ou encore de magiciens, est très enrichi grâce à l'imaginaire de Gaiman. On reconnait à ce dernier des ambiances très proches de ceux de Burton et de son Etrange Noel de Monsieur Jack : un conte macabre où les conflits souvent manichéens ont des fins "positives". Attention, par macabre, je n'entends pas glauque : pas d'hémoglobine, aucune vulgarité, mais des histoires qui creusent dans nos souvenirs jusqu'à nos peurs d'enfant.

L'Etrange Histoire de Nobody Owens démarre d'emblée au beau milieu de nuit, dans une grand maison. Le Jack, un meurtrier particulièrement insensible assassine méthodiquement tous les membres d'une famille. Tous sauf un : un petit bonhomme qui se réfugie dans le cimetière en haut de la rue.

Recueilli par des fantômes qui hantent les lieux, Bod (puisque c'est ainsi qu'il sera appelé par ses parents adoptifs) grandit sans aller au delà des grilles du cimetière (qui recèle toutefois son lot d'aventures et de lieux étranges..). Il étudie quelques tours de passe-passe d'ectoplasme qui lui seront d'ailleurs bien utiles dans ses explorations. Pendant ce temps là, une menace plane en sourdine puisque l'on sait que le Jack rode toujours, plus déterminé que jamais à finir son travail.

L'Etrange Histoire de Nobody Owens a remporté samedi dernier le prix Locus (du magazine américain du même nom) et son auteur monte dans les sphères de ceux aux oeuvres consacrées. Son livre est édité en français par Albin Michel, traduit par Valérie le Plouhinec (13€50), il convient aux jeunes lecteurs (un peu dans la lignée de l'Apprenti Epouvanteur chez Bayard)

7 commentaires:

Damo a dit…

lalalala ... http://ranatoad.blogspot.com/2009/05/le-printemps-est-la-saison-macabre.html

Susan Calvin a dit…

argh, on a le même probleme avec la physique des catastrophes : /

il faudrait qu'on réfléchisse à soit un blog avec un classement par auteur, soit un remaniement de celui-ci :<

Damo a dit…

c'est vrai que ça manque de système de recherche pas mots clés, au minimum.

Ford a dit…

Désolé pour le post sur La physique des Catastrophes, si j'avais su qu'il y en avait eu un autre je ne l'aurai pas fait. Je suis ici depuis fin mars et donc j'imagine qu'il doit être antérieur à cette date (A moins que je l'ai raté depuis, cependant j'aimerai bien le lire). il est vrai qu'un système de recherche de mots clé serait utile, même un simple "Auteurs A-D, Auteurs E-G, etc". A l'avenir je ferai plus attention avant d'ecrire sur un livre.
Cependant les deux posts sur Nobody Owens sont très différents et ils est toujours interessant de voir l'avis de plusieurs personnes.

Taly a dit…

Et si avant de faire un nouvel article vous tapiez le titre dans la barre blanche en haut à gauche et que vous cliquiez sur "rechercher le blog"???
j'ai déjà essayé ça marche ;)

Susan Calvin a dit…

pas bête :p sinon pas de soucis, j'ai trouvé l'article sur Pessl beaucoup plus abouti que celui que j'avais fait et la sortie poche la remet au gout du jour!

Gilmoutsky a dit…

La multiplicité de point de vue ne ma gêne pas du tout. Peu importe s'il y a des redites.