"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

jeudi 4 juin 2009

Diary Of The Dead: Darling Jim de Christian Mork

Desmond, facteur de Malahide, village au nord de Dublin, a perdu la raison un matin alors qu'il effectuait sa tournée quotidienne. Pourtant, il avait perçu des bizarreries autour de la maison de Moira Hegarty depuis quelques temps. Cette femme si gentille mais qui du jour au lendemain ne l'invitait plus à rentrer. Mais il ne s'attendait pas à la trouver morte et encore moins de trouver deux autres cadavres, qui n'étaient autres que Fiona et Roisin Walsh, nièces de Moira.

Niall Cleary, employé de poste après avoir abandonné ses études de dessin, découvre un étrange petit paquet dans l'amoncellement de courrier non distribué. D'autant plus étrange qu'il peut lire dessus, gribouillées et en partie effacées, ces deux phrases: "Nous sommes déjà mortes. Lisez cette histoire en souvenir de nous." Dans ce paquet se trouve le carnet de la soeur aînée, Fiona, qui s'est mise à écrire désespérément, sachant sa mort proche. Niall va découvrir avec horreur que les deux soeurs ont été séquestrées par leur propre tante.

Trois ans plus tôt, Jim Quick a débarqué sur sa moto accompagné d'un compagnon bien louche. Jim, séducteur au charisme irresistible va bientôt faire chavirer toutes les têtes féminines du village. Dôté d'un talent de conteur, les pubs lui ont servi à raconter une légende fantastique d'un prince transformé en loup, chaque épisode dans un pub différent. Mais c'est aussi l'occasion pour lui d'accomplir des actes plus insoupçonnés.

On s'attache beaucoup aux soeurs Walsh et on suit Niall dans sa recherche de la vérité avec plaisir. Il est certes dommage de fonder Darling Jim sur le ressort quelque peu invraisemblable de carnets aussi longs et si bien narrés par des personnes séquestrées et dans un mauvais état psychologique. Mais trêve de chipotage et accordons à l'auteur le bénéfice d'un récit captivant et original. Il est plutôt difficile de ne pas être, tout comme les auditeurs du pub, hypnotisés par le récit (dans le récit) de Jim, par exemple. Les lecteurs les plus sévères peuvent juger le style de Christian Mork un peu plat (oui, je m'en sors bien, là), mais en ce qui me concerne, je me suis laissé emporté. En tout cas, ça se suit mieux qu'une saison de Heroes.
Un thriller efficace sans être exceptionnel... mais agréable. Moi, schizophrène?

Pour les curieux: http://www.dailymotion.com/relevance/search/leserpentaplumes/video/x8cnxu_darling-jim-en-francais_creation
Et pour les curieux qui veulent voir la tronche de l'auteur et qui comprennent le danois (mais il y a la traduction):
http://www.dailymotion.com/relevance/search/leserpentaplumes/video/x8589i_bande-annonce-danoise-de-darling-ji_creation?hmz=707265766e657874 (je vous ai prévenus, c'est en danois!)

Darling Jim, Christian Mork, Le Serpent à Plumes, 20€. Traduit de l'anglais par Agnès Jaubert.

2 commentaires:

Taly a dit…

Bon bah voila c'est foutu tu m'as intrigué!
Y'a pas de sous-titres sur la 2ème vidéo...
T'es méchant j'aime bien Heroes moi, enfin surtout la 1ère saison ;)

Gilmoutsky a dit…

La traductn est sous la video.
Oui la 1ère saison... ne soyez pas curieux de savoir se qui se passe dans les saisons suivantes...