"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

dimanche 10 mai 2009

I've seen the killer, he lives within: Dexter revient! de Jeff Lindsay

Pour ceux qui ne connaissent par encore Dexter Morgan, on peut dire que c'est un personnage particulier. Il travaille pour la police de Miami, en tant que spécialiste scientifique, il aide notamment à éclaircir les circonstances de meurtres grâce aux éclaboussures de sang. Individu incapable du moindre sentiment humain normal, il cache cet handicap en simulant quotidiennement une vie sociale et amoureuse. Il lui arrive également de découper certaines personnes en petits morceaux, satisfaisant ainsi sa véritable nature de meurtrier. Ses cibles privilégiées et exclusives? Les autres tueurs en série.
Deuxième volet de la série de Jeff Lindsay, Dexter revient! reprend où Ce cher Dexter finissait. Ce sympathique (il ne le fait pas exprès) tueur est la proie du Sergent Doakes qui le suit comme une ombre suite à la fin dramatique du premier volet. Mais la méfiance est réciproque et Dexter va fouiller dans le passé de son collègue un peu trop collant pour y trouver deux-trois bidouilles pas très propres. Mais dans cette danse hostile va s'immiscer le Docteur Danco, spécialiste lui d'une torture toute à lui.

Si vous êtes bon public et adepte de la lecture en transport en commun, vous risquez de ne pas réussir à vous empêcher de rire tout seul. Dexter est aussi doté d'un humour noir très efficace. Vous êtes prévenus. Si vous préférez éviter de vous faire trop remarquer, lisez la scène de la fête chez le collègue à l'abri des regards.

Pas un mot sur la série TV? vous demandez-vous bien légitimement. Personnellement, je préfère alterner livre d'abord et série ensuite. Les deux sont très, très différents. On garde les même personnages dans l'adaptation télévisuelle, mais les péripéties ne sont vraiment pas les mêmes. Et c'est tant mieux, au lieu d'avoir l'histoire originale et une adaptation fidèle, mais sans innovation, on a du coup deux histoires pour le prix d'une. Je ne vous révélerai aucune des différences, et vous conseillerai plutôt de comparer par vous-mêmes.
Le pouvoir des images, et c'est bien dommage, provoque bien sûr quelques effets involontaires. J'ai vu la première saison de la série TV avant d'attaquer ce deuxième volet et il m'est désormais impossible de se référer à mes propres personnages imaginés à la lecture du premier. Par exemple, Doakes a beau avoir des cheveux dans le livre, je ne peux pas avoir d'autre portrait en tête que l'acteur au crâne rasé...

Dexter revient!, Jeff Lindsay, Points Thriller, 7€. Traduit de l'américain par Sylvie Lucas.

1 commentaire:

Susan Calvin a dit…

je viens de les recevoir.. je te dirais ce que j'en pense! (j'ai ma pile qui s'allonge.. s'allonge..)