"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 9 mars 2009

Les Gros

Un éditeur est important dès que sa graisse financière le classe parmi les Gros. Ces obèses de papier pèsent fort lourdement en automne, lors de la distribution des prix.
Paradoxalement, cette surcharge pondérale prédispose le Gros à toutes les souplesses. Par exemple : s’asseoir sur son honneur.

Gérald Duchemin, L’échafaud ou l’excentrique monsieur Céraste, Editions Le chat rouge, 2003, p.86-87

5 commentaires:

Taly a dit…

J'aime beaucoup j'avoue!

Carméline a dit…

Le livre est génial et regorge de critiques comme ça. Je le chronique bientôt.

Gilmoutsky a dit…

Petite question innocente: peut-on considérer comme "s'asseoir sur son honneur" le fait de poser un lapin à une quarantaine de futurs libraires qui auraient été bien contents de passer trois heures à parler de littérature asiatique?

Susan Calvin a dit…

rofl Gillmout tu lui en veux encore xD

Gilmoutsky a dit…

bah, c'est étonnant? ils nous a tous pris pour de la merde, non?