"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

jeudi 23 octobre 2008

La Caverne des idées

Un éphèbe est retrouvé mort dans les rues d'Athènes. Un de ses amis demande l'aide d'Héraclès Pontor, le Déchiffreur d'énigmes, Sherlock Holmes de l'époque de Platon.

Somoza nous entraine sur la piste d'une secte exerçant le sacrifice humain mais les commentaires du "traducteur", en note de bas de page, nous amènent sur une autre voie: la figure de style de l'Eidesis. Technique d'écriture imaginée par Somoza lui-même qui consiste à filer une métaphore sur plusieurs paragraphes, pages ou tout un roman!
On comprend alors que le récit est réinterprété au fur et à mesure par ce "traducteur" qu'une amie suspecte vite d'être le véritable auteur de ce texte, sachant que le traducteur précédent est censé être mort violament en ne laissant derrière lui que sa propre traduction!

Une plongée au cours de l'héritage antique en même temps qu'une veritable reflexion sur le rôle du lecteur ainsi que sur celui de traducteur!

José Carlos Somoza, Actes Sud, 2003.

1 commentaire:

Susan Calvin a dit…

je l'ai lu, sympa, mais j'avais largement préféré la Dame n°13 :p