"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

mercredi 13 août 2008

Vous aimez les cacahuètes?

J'inaugure la catégorie BD en vous recommandant très chaudement une oeuvre monumentale. Celle crée par Charles M. Schulz. Les Peanuts.
"L'univers de Peanuts est un microcosme, une petite comédie humaine pour le lecteur candide comme lettré." (Umberto Eco)
Je croyais connaître Snoopy, mais en empruntant dans une bibliothèque le 1er tome de l'intégrale des Peanuts, je me suis rendu compte qu'avant de dormir sur sa niche, il avait déjà évolué sur des milliers de cases. Et puis il n'est pas tout seul, bien sûr, il y a Charlie Brown qui se plaint tout le temps, Schroeder qui joue du piano et adore Beethoven etc. A chaque fois, quelques cases et hop un petit gag tout simple mais efficace.
Les strips de Schulz c'est comme les cacahuètes, on les lit par poignées avant de se rendre qu'on a finit la boîte un peu trop vite.
Le cinquième tome est sorti en juin dernier et il ne reste pas moins de... 20 volumes du même format à publier. Eh oui 18 000 strips en une cinquantaine d'années ça fait du volume.
Si vous ne connaissez que de nom, la découverte n'en sera que plus agréable.
Intégrale Peanuts: T.1 1950-1952; T.2 1953-1954; T.3 1955-1956; T.4 1957-1958; T.5 1959-1960. Chez Dargaud (29 euros par tome).


4 commentaires:

Susan Calvin a dit…

Quand tu me parles de Snoopy je pense aux strips de Mafalda, toute mon enfance! je les avais en espagnol, petits, brochés, j'en comprenais la moitié mais j'aimais beaucoup :')

Gilmoutsky a dit…

J'ai lu un ou deux Mafalda et je me suis rendu compte qu'il y avait des strips qu'un enfant ne pouvait pas comprendre. C'est plus subtil qu'il n'y paraît. Les Peanuts restent dans une perspective naïve et innocente, en tout cas dans le premier tome que je suis en train de finir. Je ne sais pas si, plus tard, Schulz leur a attribué des propos politiques comme l'a fait l'auteur de Mafalda, Quino si ma mémoire est bonne.

Gilmoutsky a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Gilmoutsky a dit…

Je viens de lire un essai sur Schulz et une interview de lui. Il y a eu en fait des interprétaions diverses sur les Peanuts mais Schulz, même s'il ne cache pas que Charlie Brown c'est un peu lui, dessinait ses strips sans aucune idéologie ou philosophie. On peut trouver bien sûr des références à des événements ou des sujets d'actualité, mais elles ne sont pas là par réaction ou pour donner un avis.
Vous pouvez remarquer que j'ai remplacé la mention "BD Jeunesse" par seulement "BD". C'est-à-dire que dans l'interview de l'auteur, il affirme que ces strips s'adresse plutôt à un public adulte. Le nom même de Peanuts lui était insupportable. C'était un titre qu'on lui avait imposé.