"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

vendredi 15 août 2008

Lettres de non-motivation

Ici, vos talents prennent vie. Venez rejoindre une équipe qui gagne. Vous aimez les gens. Rejoignez le challenge d'un authentique développement humain. Vous êtes ambitieux. Faites bouger votre carrière. Compétiteur né, vous avez l'esprit d'équipe. Vous êtes autonome. Vous êtes polyvalent. Goûtez la différence. Vous êtes disponible. C'est le moment de prendre votre avenir en main. Vous êtes sérieux. Vous aimez la polyvalence. Vous êtes tenace. Distinguez-vous par votre sens du service. Vous vivez vos ambitions. Faites grandir tous vos talents. Vous avez le sens du contact. Rejoignez une équipe dynamique. Vous êtes enthousiaste. Vous allez augmenter votre pouvoir d'agir. Vous avez vraiment envie de rejoindre une équipe dynamique. Vous êtes créatif.

Voilà, comme certains vous devez vous vendre sur le marché de l'emploi. Un parcours du combattant avec une centaine de concurrents et trois entretiens pour un CDD payé au SMIC, par exemple (comment ça ça sent le vécu? :x), des questions déstabilisantes afin de cerner votre profil psychologique, mais avant tout cela, vient l'étape du fameux envoi CV+ lettre de motivation!

C'est là que le livre "lettres de non-motivation" prend tout son sens. Enfin! on rit du ridicule de ce cirque, de cette course après les fins de mois faciles!

Je vous explique le concept: une annonce classique du journal:


S'en suit l'envoi à l'employeur d'une lettre de non-motivation à la rhétorique imparable (cliquez sur le lien pour exemple):


Puis dans l'attente d'une réponse, la plus souvent classique (parfois plus personnelle):


L'auteur du livre: Julien Prévieux, artiste au chômage, a envoyé plus de 1000 lettres de non-motivation. Le livre en recueille un panel représentatif, avec dans une 1ère partie les lettres avec réponses, dans l'autre celles qui n'en ont jamais reçues.

Souvent tordantes, mettant à nu l'illogisme et la froideur d'un système, les lettres de non-motivation sont un contrepied aux mauvaises nouvelles fatidiques. En tout cas, un excellent défouloir à lire et à relire!

Et pour ceux qui travaillent aujourd'hui ou demain, j'ai envie de citer un bonhomme assez connu pour sa verve (surtout dans les écoles):

Devant la porte de l'usine
le travailleur soudain s'arrête
le beau temps l'a tiré par la veste
et comme il se retourne
et regarde le soleil
tout rouge tout rond
souriant dans son ciel de plomb
il cligne de l'œil
familièrement
Dis donc camarade Soleil
tu ne trouves pas
que c'est plutôt con
de donner une journée pareille
à un patron ?
@Prévert

- Comment ça j'ai l'air de vouloir me mettre à mon compte? :<>

10 commentaires:

Gilmoutsky a dit…

C'est pas gentil pour Benedicta. Une fois j'ai utilisé une de leur sauce dans mon Canard du Jour et c'était succulent.
Ton message me fait penser, par association d'idées, au bonnes vieilles fausses petites annonces de l'Os à Moëlle (bon pour votre chien qu'il s'appelle Rex ou Fido) de Pierre Dac, où on l'on pouvait lire des offres d'emploi hilarantes du style: cherche cheval connaissant les rues de Paris pour livraison, dresseur de triceratops (à vos risques et périls), ou vache laitière capable de faire son beurre... faudra que je poste un message sur l'intégrale parue chez Omnibus. Harcelez-moi donc pour que je le fasse.

Taly a dit…

C'est bon ça! Dire que c'est des vraies lettres...

rotko a dit…

Il faut absolument que ce soit de "vraies lettres", pour avoir les vraies réponses, et mettre ainsi au clair les mécanismes de l'offre et de la demande, décrypter la langue des employeurs et du marché.

un petit opuscule fait la recension des termes "dont on nous abreuve", comme dit la "chanson de Souchon" - exercice de prononciation à répéter très vite.

c'est Eric Hazan, LQR, la novlangue du néo-libéralisme, chez
Raison D'agir.

Gilmoutsky a dit…

Mon radar un flashé un nouveau venu. Bienvenue, nous espérons vos interventions au pire ponctuelles, au mieux régulières.

Yohann a dit…

M'a l'air vraiment poilant, ce bouquin. :oD
Je dois dire que j'ai eu à subir pareille mésaventure épistolaire, plus d'une fois.

Taly a dit…

Cool un nouveau lecteur!
Bonjour à toi et bienvenue!

Yohann a dit…

Mais, mais, je ne suis pas nouveau ! :'o(
J'ai au moins une semaine d'ancienneté ! ;o)
Pour le prouver :
http://ranatoad.blogspot.com/2008/08/hello.html
A moins que vous ne parliez de Rotko, et dans ce cas, je pars me cacher.

Susan Calvin a dit…

/me pars se cacher ^^
de toute manière je n'ai pas encore lancé la promo du blog, tout au plus deux ou trois référencements.

Taly a dit…

En fait désolé pour le mal entendu je parlais effectivement de Rotko! Mais bienvenue à vous deux!

Rémi a dit…

merci de parler de ce livre qui nous donne enfin envie de dire "NON"
d'ailleurs j'ai aussi lu une très bonne analyse de ce livre sur http://www.laboiteasorties.com/2008/10/des-lettres-de-non-motivation-qui-leut-cru/